A drift

A drift en 1993
17 octobre 2013
1993. Au milieu de la campagne manchote, dans la maison récemment équipée du satellite et désertée de l’autorité parentale, Olivier nous fait découvrir MTV.
Dans ce flot continu d’image  et de son, entre Lenny Kravitz, Ace of Base ou Aerosmith, apparaît soudain un gringalet blond qui dans un flow de rappeur sous xanax nous enjoint de le tuer, puisqu’il n’est qu’un perdant. Beck ne fait pas l’unanimité, tout comme les Beastie Boys ou Bjork, mais qu’à cela ne tienne, la porte est ouverte et avec une certaine avidité, nous resterons la nuit entière devant l’écran d’où émergeront encore les Breeders, Divine Comedy, Radiohead, Nirvana, Mazzy Star, Blur, Pulp…
 
On est bien loin du BBC et même de la moindre salle de concert rock. Je n’y mettrai pas les pieds avant le 21 avril 2001 lors d’un concert de Blonde Redhead. Il y en aura plein d’autres, et des premières parties : Eiffel, Laëtitia Sheriff, Keren Ann, Sarah Blasko, et des soirées avec les copains : 64 Dollar Question, Porcelain, Bandini, Guns of Brixton, DJ Bluff, Radio 666…
 
Autant de raisons de participer à la célébration des 20 ans de cette salle.
Le 17 octobre, à 20h, a Drift se joint aux membres de Repeaters, Jesus Christ Fashion Barbe, DJ Bluff, Coeff, Goldwave… pour reprendre quelques uns de ces titres vieux de 20 ans.

Et voici un extrait en vidéo de cette soirée : Ici